AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tu le sais bien. Ft. Janet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Masculin ☆ A l'academy depuis : : 15/03/2015
☆ Partition : : 44



☆ FT : : Pierre Niney
☆ Multi : : .



Tu le sais bien. Ft. Janet || Dim 12 Avr - 18:03



Tu le sais bien.



Samedi. Moi, j'aime vraiment le samedi parce qu'on a accès aux salles de l'Ecole sans avoir besoin d'écouter des cours souvent sans intérêt. Aujourd'hui j'ai décidé de m'occuper des premiers préparatifs de mon film et c'est donc tout naturellement que mon cahier, mon crayon, ma caméra et moi-même nous dirigeons vers la réserve. C'est le paradis pour les acteurs, ici ! Costumes, décors, scripts d'anciens examens, mannequins, tout y est. Et j'ai pu l'apprendre à force de fouiner ici, c'est également le paradis des réalisateurs. Tout est empruntable sans rien payer.

J'ai vraiment profité de tout ça jusqu'à présent mais là, plus que jamais, je vais avoir besoin de ce qui m'est proposé. Et, Ô joie, il semble que je sois le seul étudiant à m'intéresser un tant soit peu à ce qui se déroule derrière la caméra. Je me retrouve donc face à mon plus grand bonheur. Devant moi s'étalent des allées pleines de projecteurs, de miroirs à lumière, de maquillage, des livres sur la direction d'acteurs, des centaines de bobines de films, prêts à être visionnés. Je soupire d'aise et sors de mon sac mon cahier et mon stylo avant de m'asseoir pour faire la liste de ce dont j'aurais supposément besoin.

Je commence par noter la trame de mon film. Ce n'est pas bien compliqué. Je pense prendre un autre acteur en plus d'El, d'ailleurs j'imaginais bien prendre deux étudiants de chaque filière, afin de comparer leurs envies et leurs parcours. Oui. Parfait. Je note le tout, et écris plus ou moins le déroulement du film. Ce sera simple. Quelques morceaux choisis de la vie de chacun d'entre eux, entrecoupés d'éventuelles interviews de profs.

Mon projet commence à prendre forme dans ma tête et sur le papier. Au niveau du matériel, j'aurais pas besoin de grand-chose en vérité. Un projecteur et un miroir, peut-être emprunter une caméra pro ? Un trépied. Un micro et une perche. Sans doute un peu de maquillage mais tous les acteurs ont leur propre mallette et pour les autres, je vais pas mourir à leur filer un peu de fond de teint. Pas besoin de costumes. Je devrais écrire l'intro aussi, mais j'ai le temps pour ça.

Je suis assez fier de moi et me lève pour aller inspecter le matériel, essayer de noter quelle est la référence de ceux qui me conviendraient le mieux, quand j'entends du bruit derrière moi. Une porte qui s'ouvre et se ferme et des pas s'approchant de la réserve. Je me tourne donc dans l'expectative, attendant de voir apparaître le nouvel arrivant et je ne peux m'empêcher de sourire en reconnaissant la chevelure de feu de Janet.

"Et alors, n'est-ce pas là ma peste préférée qui fait son entrée magistrale en ces lieux dénués de la lumière du jour ?"

Bien entendu, je m'attends à une belle pique de sa part. Janet et moi sommes comme ça. Ce qui ne m'empêche pas de l'aimer et de la soutenir dans ses projets. Regardez-moi cette bouille, comment ne pas l'adorer ? Et ses cheveux, reconnaissables entre mille têtes rousses. Elle reflète la lumière, bien qu'elle soit artificielle au possible et presque bleutée. Ça lui donne un air angélique, contrebalancé avec ce que je sais d'elle et ce dont elle est capable, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin ☆ A l'academy depuis : : 01/04/2015
Age de ton personnage : 26
Date de naissance : 25/12/1990
Emploi/études : Etudes d'Arts Dramatiques
☆ Partition : : 7



☆ FT : : Karen Gillan
☆ Multi : : Aucun



Re: Tu le sais bien. Ft. Janet || Jeu 23 Avr - 12:18


  • Le samedi. C’est un jour que je n’aime pas vraiment : certes, nous avions du temps pour apprendre, pour se voir entre amis, pour prendre un pot ou sortir le soir. Et pourtant, c’était un jour où je m’ennuyais à mourir : non pas que je n’avais pas d’amis ou qu’ils ne m’invitaient pas, non. C’est juste que j’aie rarement l’envie de sortir danser, ou réviser en groupe : j’étais plus le genre de fille à vouloir tout faire toute seule. Alors bon … C’est pourquoi j’avais décidé de me rendre à la réserve : j’avais pris cette habitude depuis que j’y avais découvert des trésors. Et quels trésors ! Des costumes tous plus magnifiques les uns que les autres, des décors à couper le souffle, et un silence des plus calme. J’aimais à jouer Hamlet sur une scène vide : mais encore plus dans une réserve où la place était limitée, et où l’imagination avait tous ses droits.

    Mais le samedi, en réserve, c’était surtout l’occasion de croiser Lex. Et ça, ça valait toutes les représentations du monde : même si je ne lui dirais probablement jamais. Parce que c’était comme ça, entre lui et moi : on se taquinait, on s’envoyait des piques, et pourtant on était inséparable. Et comme nous ne pouvions pas nous voir la semaine, j’avais pris pour habitude de venir à la réserve le samedi pour avoir mon petit moment avec cet ami, unique véritable ami. Ce fut donc tout naturellement que je poussais la porte de la salle, le sourire aux lèvres : et je ne tardai pas à trouver mon repère. Alors qu’il ouvrit la bouche pour parler, je ne pus m’empêcher de lever au ciel, ayant anticipé son petit pic habituel à chaque fois que j’entrais ici. Ou à chaque fois qu’on se voyait d’ailleurs. Mais je souriais : parce que même si ça pouvait passer pour de la méchanceté aux yeux des autres, ce n’était rien d’autre que de l’amour.

    « Mais je sais que tu m’aimes, monsieur le plus nul de tout les réalisateurs. » J’ai ris, et je me suis approchée de lui en sautillant. J’ai posé mes lèvres sur sa joue, et je me suis assise sur un bureau non loin d’où il était. « Qu’est-ce que tu fais ? » A chasser le naturel, il revient au galop, c’est bien connu : ce fut donc sans étonnement de ma part que ma curiosité refit surface. Mes jambes se balançant j’ai regardé autour de moi, et j’ai sauté de ma place pour me retrouver par terre. J’ai commencé à avancer à travers la pièce pour regarder les costumes, les frôlant du bout des doigts. Je me suis retournée pour lui faire face, et j’ai croisé les bras sur ma micro poitrine inexistante. « Je peux te filer un coup de main ? Histoire de tout foutre en l’air ? » Et mon rire a percé le silence de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tu le sais bien. Ft. Janet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» Arrête de mentir, je sais que tu m'aime bien au fond. [Abandonné]
» Je ne me sens pas très bien [TERMINÉ]
» /!\ La vie nous réserve parfois bien des surprises ... ∞ Willow
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hamptons AcademyÉcole des arts de Londres :: The Hamptons Academy :: L'entrée et le hall :: La réserve de matériels-